Le musée et ses collections

    Ajouter à mon bloc-notes

  • Imprimer la page

Dans le premier bâtiment (XVIIIe siècle) figure la collection constituée au XIXe siècle.

Peinture religieuse (Adoration des bergers de Pedro Orrente, Fuite en Egypte du Dominiquin, Elévation à Dieu, école de Vien)

Peinture d'histoire, de genre, portraits, paysages, des écoles flamande et hollandaise (Le Mangeur d'huîtres de J.A. Backer, la Diseuse de bonne aventure de J. Van Bylert).

La diversité du XVIIIe siècle français, galant ou héroïque, est notamment représentée par Le Concert de Raoult, Bethsabée au bain, d'après Natoire ainsi que par une réplique d'atelier pour Le Serment des Horaces de David.

Un étage est consacré à la peinture académique mais non sans mérite du XIXe siècle : Psyché par Amaury-Duval, élève d'Ingres ; paysage orientaliste (Bonnat) ; scènes émouvantes (L'Enfant malade, du norvégien Heyerdahl).

Parmi les artistes auvergnats le Riomois Alphonse Cornet, auteur du grand Défilé des gueux, a également décoré les plafonds du vestibule et du grand escalier.

Au rez-de-chaussée, un espace présente un ensemble, constamment enrichi, de pièces d'orfèvrerie, de céramique et de verrerie contemporaines, de 1945 à nos jours, oeuvres d'artistes et designers de renommée internationale.

Le second bâtiment est consacré à l'exceptionnelle collection donnée en 1979 par deux généreux Riomois, Marie Joseph et Edouard Richard.

Antiquités : céramiques polychromes, petits bronzes, bijoux, un très rare portrait funéraire du Fayoum, des marbres hellénistiques (Aphrodite, Artémis).

Sculptures du Moyen Age (hiératique Vierge en majesté auvergnate du XIIe siècle ; gracieuse Vierge à l'Enfant de Moulins, XVe siècle).

Peintures florentines du XVe siècle, émaux de Limoges.

Mobilier : Renaissance, cabinet en ébène et ivoire du XVIIe siècle, reconstitution de salons du XVIIIe siècle.

 

 

 

Le point fort est sans doute la collection d'orfèvrerie : pièces françaises ou étrangères de qualité exceptionnelle,
aiguière espagnole de la fin de XVIe siècle, hanap d'Augsbourg du XVIIe siècle ; pièces auvergnates, gobelets, écuelles et couteaux ....
Ensemble complété par des faïences européennes et extrême-orientales (du XVIe au XVIIIe siècles) et des armes et armures (du XVIe au XIXe siècles).


 

 

Situation

Musée Mandet

14, rue de l'Hôtel de ville 63200 RIOM

04 73 38 18 53

musee.mandet@rlv.eu

Restons en contact

Espace presse - Enseignants

Contacter par mail